Lisez aussi

Lisez aussi les magazines Flipboard sur les start-ups:
Pitch-up, qui se focalise sur l'argent et le business;
Tech-up, qui surveille les avancées technologiques et innovations de services utiisées;
Crowd-start, qui se focalise sur le crowd-funding et ses stratégies.

vendredi 23 juillet 2010

Aardvark

Toujours dans la série des petites start-up qui démarrent avec une bonne idée et trois programmeurs dans un garage, Aadvark est une petite boîte qui a été crée à San Fransisco en 2007 avec 6 millions de $ pour se faire racheter par Google en 2010 à 50 millions de $. Trois ans pour gagner 44 millions de $, c'est les créateurs qui ont dû être content.
Aujourd'hui, la recherche sur le net fait intégralement part de nos vies: un doute sur l'orthographe d'un mot, une date qu'on a oublié, quelqu'un vous parle d'ostréiculture et vous ne savez pas ce que c'est, on se jette sur Google et on cherche ce que c'est. Bon.
Ca marche très bien d'habitude, mais dans certains cas particuliers, la recherche devient plus difficiles, plus longue et fastidieuse... Si vous voulez par exemple trouver un logiciel facile à utiliser pour faire du panorama, vous cherchez et tombez sur des dizaines de pages ultra-complètes, des dizaines de ligiciels, des dizaines d'avis, et alors on cherche pendant des heures, et finalement on est obligé d'essayer plusieurs logiciels avant de réu ssir à trouver ce que vous cherchez. Essayez aussi de trouver sur internet quels sont les traitements au plasma les plus utilisés pour l'aluminium et vous êtes parti pour des heures à décrypter des pages et des pages de Wikipédia. C'est ces heures et ces heures qu'Aadvark veut vous faire gagner. Comment? C'est très simple. Si un photographe professionnel ou un ostriculteur, ou un ingénieur spécialisé en traitement de surface est là pour répondre à vos questions, vous aurez directement votre réponse et vous pourrez poser vos questions et obtenir tant d'explications que vous le voulez jusqu'à comprendre. C'est le principe d'Aardvark!
Pour pouvoir utiliser Aardvark, il vous faut un compte Google (Gtalk), puis rendez-vous sur www.vark.com, inscrivez-vous et vous aurez un nouveau contact Gtalk qui apparaît. Vous pourrez alors poser vos questions à ce contact, exactement comme si vous parliez à un humain, Aardvark s'occupe alors de trouver la personne la plus susceptible d'avoir une réponse à votre question, lui transmet la question et vous ramène la réponse en 5 minutes chrono!
Lors de votre inscription, on vous demande de vous auto-tagger avec quelques unes (3) spécialités, par exemple: carotte, iphone et pop si vous êtes un connaisseur de la carotte qui utilise un iPhone depuis 4 ans et qui adore la Pop. Votre lieu permet aussi de redirigier certaines questions des autres utlisateurs vers vous. Et ça marche !
Je pensais au début que ça marcherait jamais, que ça prendrait 15 ans pour chaque réponse et j'ai été agréablement surpris en utilisant Aardvark. Les réponses à mes questions arrivaient en effet en moins de 5 minutes, je peux ensuite à l'aide de commandes simples demander plus d'infos à celui qui m'a répondu, j'ai reçu des questions aussi auquel, rien de gênant, une fenêtre Google Talk, et ce qui est génial c'est que je ne reçois que très peu de questions, même trop peu je trouve, environ 1 tous les 3 jours (va savoir si c'est mes tags qui sont pourris ou si Aardvark fait en sorte de ne pas poser trop de questions d'affilées à la même personne).

A tester absolument! La simplicité d'utilisation et le fait qu'il n'est absolument pas gênant fait que contrairement aux réseaux sociaux, ce moteur social permet de compenser certains manques des moteurs de recherches.
Comme parfois les algorithmes ne peuvent pas remplacer l'expérience de l'homme.

En plus, chez Aardvark, ils ont un super logo, le tamanoir noir, le mangeur de fourmis! Forcément qu'ils font du bon travail !