Lisez aussi

Lisez aussi les magazines Flipboard sur les start-ups:
Pitch-up, qui se focalise sur l'argent et le business;
Tech-up, qui surveille les avancées technologiques et innovations de services utiisées;
Crowd-start, qui se focalise sur le crowd-funding et ses stratégies.

jeudi 11 juillet 2013

Trackers pour la science avec Crowdage: Fitbit VS Alzheimer

  Il y a quelques mois, lors d'une discussion concernant les trackers tels que le #fitbit, une amie étudiante en biologie nous a fait remarquer que bien souvent aujourd'hui, pour effectuer des études telles que les effets d'un médicament sur le corps d'une personne, cela pouvait se révéler très complexe car il fallait trouver des personnes qui accepterait d'ingérer la substance, de revenir effectuer des tests, et suffisamment de personnes pour obtenir un échantillon statistiquement significatif (ce qui n'est pas toujours facile), puis de traiter ces données et de fournir les résultats. Elle expliquait que si tout le monde utilisait un Fitbit et qu'elle pourrait accéder à leurs données, ce serait le bonheur pour elle, car elle aurait forcément, dans le tas, un échantillon statistiquement significatif sans tous les inconvénients de faire un suivi, faire revenir les testeurs, etc...
  Aujourd'hui, je suis tombé sur l'expérience Crowdage, le premier mouvement à ma connaissance qui veut sérieusement utiliser les trackers tels que le fitbit pour aider à mieux comprendre et utiliser ce genre de technologies à des fins scientifiques. La première expérience de crowdage, dont le but à long terme est d'allonger la durée de vie de l'Homme, s'appelle le Newton Project et à pour but de déterminer des méthodes qui permettent de détecter de manière préventive des maladies neurologiques tels qu'Alzheimer en analysant les mouvements et autres informations fournies par le fitbit. L'expérience a démarré et Crowdage a besoin d'au moins 2000 inscrits pour démarrer le test, pour l'instant il y en faut encore 1700. En acceptant de partager vos données Fitbit avec Crowdage vous recevrez, environ un mois après le début de l'étude un diagnostic concernant les maladies neurologiques effectué à partir de vos données Fitbit.

  Des très bons côtés apparaissent autour des Wearables et Self Quantified devices, comme ce genre d'études scientifiques qui vont accélérer les études statistiques de certaines maladies et autres, mais aussi d'autres, un peu moins intéressantes pour le "patient", comme cette compagnie d'assurance santé US qui demande à ses patients de transporter un Fitbit zip...
Peut-être aussi des études telles que celles-ci mais plus ciblées et... micro-rémunérées?