Lisez aussi

Lisez aussi les magazines Flipboard sur les start-ups:
Pitch-up, qui se focalise sur l'argent et le business;
Tech-up, qui surveille les avancées technologiques et innovations de services utiisées;
Crowd-start, qui se focalise sur le crowd-funding et ses stratégies.

vendredi 27 avril 2012

Quel futur pour nos smartphones ?

Devant la métamorphose qu'a subit le marché de la "technologie informatique mobile" (mot barbare que j'utilise ici pour rassembler en une seule expression les ordinateurs portables, tablettes et smartphones), je vous propose un petit voyage dans l'histoire de nos chers laptops avant de réfléchir sur l'avenir de nos chouchous qui visent à les remplacer : les Smartphones.

Petit historique massacré de l'évolution de l'ordinateur portable :(source :Wikipédia)

transportable
Le 1er ordinateur "trans"(portable)
Le premier ordinateur transportable fut créé en 1981, aux USA et pesait environ 11 kg et n'avait pas de batterie, d'où le terme "transportable" et non "portable".
En 1985, Toshiba lance le Papman, le premier « vrai » PC portable (on disait "portatif" à l'époque).
Portées par la vague des netbooks (avec écran d'environ 10 pouces) et des ordinateurs portables d'environ 15 pouces, les ventes ont pour la première fois au 3e trimestre 2008 dépassé celles des ordinateurs de bureau.
Intéressons-nous maintenant légèrement à l'évolution des caractéristiques de ces ordinateurs.


Puissance de l'alien
De la puissance !
La recherche en informatique n'a pendant longtemps eu qu'un axe principal : augmenter la puissance des machines afin qu'elles puissent décoder plus rapidement des données plus complexes (et par là : la beauté des jeux, l'exécution des programmes ou encore l'exécution de nouvelles fonctionnalités).

Logo lemmings
Le meilleur jeu de tous les temps
Cet axe était en effet la seule chose importante pour les entreprises qui s'en servait pour faire des calculs, malgré le fait que cela nous suffisait pour jouer au fantastique Lemmings.

Tout cela a malheureusement changé grâce à l'arrivée d'Internet.

Massacrons encore une fois l'histoire en résumant l'histoire d'internet et du web à quelques dates :
1972 : création du premier courrier électronique.
1989-1990 : création du premier réseau d'ordinateurs, qui deviendra le Web.
1994 : lancement de Netscape Navigator.

C'est cependant réellement quand les français ont eu accès à l'ADSL (1999) que le Web est devenu important pour la plupart d'entre nous, et je dirais même que c'est à ce moment qu'il est devenu "social".

Bien évidemment, puisque nous parlons plus précisément d'ordinateurs portables, les évolutions techniques accompagnant l'augmentation de puissance pour les ordinateurs portables s'est aussi accompagnée d'une optimisation de la taille de ces derniers.

Je permets de préciser que dans mon analyse, je fais abstraction des progrès nécessaires en matière de stockage ou de vitesse de processeur qui sont liés à l'accroissement de la qualité et donc de la taille des fichiers "consommables" (images, musique, vidéo, ...)


Entre la démocratisation d'internet et la compacité toujours croissante des ordinateurs, sont apparus des comportements que je nommerais "de mobilité" pour lesquels les modèles du marché n'était malheureusement pas adaptés.

Un changement d'objectif dans la recherche ?

C'est à ce moment que l'industrie du hardware a changé de cap dans ses recherches. En effet, au-dessus d'un certain niveau, la puissance n'est pas importante pour le Web, et pourtant c'est ce pour quoi la plupart d'entre nous utilise les ordinateurs.
mobile
Fin et léger pour la mobilité !
Ainsi, une fois arrivé aux processeurs dual-core, la taille et l'autonomie sont devenus les éléments-clés de l'avancée technique des laptops "Grand public".

Les constructeurs l'ont bien compris, et on a vu l'apparition des netbbooks, qui n'étaient malheureusement que des portables "mais en moins bien" et qui ont cependant trouvé acheteur. On le voit d'autant plus aujourd'hui avec l'arrivée imminente des ultrabooks, ces ordinateurs ultra-fins à l'autonomie inespérée pour des ordinateurs "classiques".

Mais voilà, depuis les années 2000, Apple a ressuscité de sa quasi-banqueroute et est même devenu un leader de l'évolution des nouvelles technologies.

C'est là qu'on parle de smartphones ?

6 tablettes
Des tablettes, toujours plus de tablettes !
Pas encore, mais presque. D'abord un petit paragraphe qui va faire très plaisir à tous les fanboys Apple.

En effet, à travers le combo mp3-macbook pro-smartphone-tablette, Apple a révolutionné les marchés et a réveillé la concurrence pour notre plus grand bonheur. L'iPod a marqué la fin des lecteurs cassettes, l'iPhone a frappé d'un grand coup le domaine de la téléphonie mobile pour ouvrir l'ère des smartphones et l'iPad est tout simplement le premier à avoir créé le marché des tablettes.

Je ne m'étendrais pas plus longtemps sur le thème des tablettes mais tiens simplement à insister sur un point :
Les tablettes ont clairement trouvé preneur et pourquoi ? Parce qu'elles font tout ce que fait un Netbook, mais en plus proche de l'Homme, via l'interface tactile, et même si quelques fonctionnalités de création manquent encore, elles sont pour moi l'expression d'un "penser-autrement" qui était nécessaire pour satisfaire les utilisateurs de l'internet social et culturel.

En conclusion : Les tablettes, c'est une autre façon de penser les ordinateurs.

Et les smartphones, dans tout ça ?

Windows Mobile 5
Comment ça c'est pas adapté ?
Les smartphones ont vraiment commencé à se diffuser à partir de 2007, quand Apple a sorti son iPhone 1ère génération et qu'ils ont proposé une interface adaptée à nos gros doigts patauds, pas comme windows mobile 6-. Ils ont alors évolué de la même manière que leurs parents les ordinateurs : les processeurs ont monté en puissance (on arrive aux processeurs Quad-core 1,5 GHz environ (Tegra 3), les dimensions ont été réduites, et les autonomies (légèrement) augmentées.

D'autre part, les smartphones ont des axes de progression propre, comme la taille d'écran. Encore une fois, c'est Apple qui a lancé la mode de l'écran HD/Retina, et tout le monde suit (ou ne saurait tarder à suivre). S'il reste des progrès à faire au niveau de l'autonomie, je pense cependant que les puissances de processeurs, le stockage sur mobile et la qualité des écrans arrivent à des caractéristiques plus que satisfaisantes, et que les constructeurs vont bientôt devoir penser à d'autres axes de progression.

Alors (enfin), quels sont les axes d'évolution pour nos smartphones ?

Certaines innovations du marché peuvent nous laisser imaginer des évolutions possibles des smartphones :
ecran pixelQi
Ecran PixelQi
- Des écrans conçus plus intelligemment pour économiser de l'énergie :
La société PixelQi développe des écrans offrant une visibilité bien plus performante au soleil, et même si performante qu'avec une bonne luminosité ambiante, le rétroéclairage n'est plus nécessaire. Il est donc possible (automatiquement avec un capteur de luminosité ou manuellement) d'allumer ou éteindre le rétroéclairage, qui est une des (la?) source(s) principale(s) de consommation d'énergie des écrans.
La société indienne Notion Ink avait intégré la 1ère génération d'écran Pixel Qi à sa tablette Adam, un projet ambitieux, mais qui n'a finalement pas très bien fonctionné.
- Les écrans flexibles : Samsung a récemment présenté sur le marché sa gamme d'écran YOUM : des écrans OLED flexibles.
ecrans OLED pliables
Des écrans pliables !
MOTOACTV by Motorola
- Les "Smartwatches" : Motorola a présenté dernièrement sa MOTOACTV, une montre avec écran tactile qui offre un certain nombre de fonctionnalités une fois liée avec votre smartphone : lecture de sms, prise d'appel avec un kit bluetooth...
- Nokia Research fait des recherches depuis quelques années sur un projet nommé Morph qui mêlerait nanotechnologies et smartphones.
- Le projet Google glass.

Ce qui est intéressant, c'est que quand on était petit/plus jeune, un téléphone portable servait à téléphoner (si si c'est vrai!).
Aujourd'hui, ce n'est vraiment plus le cas. Les fonctionnalités du "téléphone intelligent" telles que la consultation de mails, la navigation mobile, l'intégration de fonctionnalités variées qui font de notre smartphone un "mp3-appareil photo-navigateur internet-console de jeu- ...-phone" est aussi importante que le fait que notre smartphone fasse en effet office de téléphone !

Et si l'accessoire devenait le téléphone ?

Nokia Morph
Le projet Nokia Morph
Pour moi, les industriels doivent maintenant repenser le smartphone différemment pour proposer quelque chose de plus proche de nous et de nos utilisation, et le futur proche du smartphone prendrait un peu chez toutes les technologies ci-dessus pour créer quelque chose de nouveau :
Imaginez un form factor comme celui de Nokia Morph, mais avec un écran SuperAMOLED giga YOUM HD (je me moque un peu des noms d'évolution de l'écran AMOLED, car on en est aux écrans SuperAMOLED plus HD...), qui ne consommerait presque rien, qui se fixerait au poignet, et il suffirait d'une paire de lunettes comme les Google Glasses pour prendre les photos, téléphoner, etc.

Au niveau recherche technologiques, on en est plus si loin. Des chercheurs sont en train de développer des batteries pliables pour aller avec ce type d'écrans et pour le reste, seule une bonne intégration de tous ces éléments serait nécessaire.